lundi 21 novembre 2005

Ajanta - Ellora

Le 11 novembre étant ferié à la Mission, on en a profité avec Germain pour faire un tour aux grottes d'Ajanta et d'Ellora.
Départ jeudi soir vers 21h, en train Sleeper Non AC... Si l'AC c'est toujours trop froid, on s'est tout de même extrémement caillé puisqu'on n'avait pas de draps (sur d'autres lignes, on peut en louer, c'est pour ça qu'on s'est fait avoir). Je me suis donc entortillée dans mon étolle et ma serviette et j'ai essayé de dormir... La nuit devait de toutes manières être courte puisque l'arrivée à Aurangabad était prévue à 4h40. A l'heure dite, on traverse cette gare au sol jonché de dormeurs emmaillottés, direction la gare routière.
On a eu un bol monstre, un bus part immédiatement (vers 5h30) pour Ajanta. On monte dedans. Il y a une centaine de bornes sur des petites routes de montagne ; on s'attend à mettre 3-4 heures. Que nenni ! Notre turbo driver va mettre un minuscule 2h30 pour nous déposer sur le site alors encore fermé d'Ajanta. Petit déjeuner au soleil matinal, on reprend un autre bus pour arriver à l'ouverture sur le site.
Magnifique site encore désert... Un immense cirque creusé par la rivière qui fait un coude. Et c'est dans les falaises de ce cirque que des moines bouddhistes ont creusé une trentaine de grottes à partir du IIème av. JC.
Sculptées et peintes, les grottes racontent la vie du Bouddha et de ses vies antérieures : Jataka, les Boddhisattvas, le nirvana... Les peintures sont assez bien conservées car les grottes ont été abandonnées vers le VIIème siécle pour n'être redécouvertes par hasard qu'au XIXème par les Anglais.
Après avoir fait le tour en long et en large des grottes, on est allé se ballader un peu autour. Un indien relou vendeur de cailloux nous suivait, puis il est devenu moins relou, puis on l'a suivi pour aller se baigner plus haut dans la rivière. Pour cela, on a du faire un peu d'escalade, c'est super pratique en tongs ! En même temps, c'était également très pratique de se baigner sans change... L'indien devenu cool m'a prêté un doti et j'ai donc pu faire trempette... Un grand moment de bonheur !
Puis on s'est rentré en fin d'après-midi sur Auraganbad, un petit hotel, un petite resto et au dodo. On était complétement achevé !
Le lendemain, départ relativement moins matinal pour Ellora, à 30 petites bornes. Le site est vraiment différent : tout en longueur, bein moins escarpé, 3 types de grottes (bouddhiques, hindous et jaïnes) et surtout au milieu le Kalaisha, un immense temple hindou.
J'ai lu quelques commentaires plutôt révélateurs sur cette "petite" merveille :
-"Temple au lieu de grotte, sculpture au lieu d'architecture, empreinte du ciel dans le rocher."
-"Une merveille que seule l'Inde pouvait inventer au croisement des délires de la spiritualité et de la sueur des basses castes."
-"Le Kalaisha est une grotte à l'envers. Ce n'est plus le roc qui est évidé mais l'air."
Très poétique tout ça...
Bref, on a commencé par le temple, puis on s'est dirigé vers les grottes jaïnes situées à un bon km au nord. On remonte la rivière, jusqu'à un nouveau petit coin de paradis bien à l'écart. Un indien sommeil sur le pas d'un tout petit temple hindou avec au pied des grandes vasques d'eau. Cette foi-ci, j'ai toutes mes affaires et donc un change ; on se baigne puis on papote avec l'indien ; des copains a lui nous rejoignent ; il nous apprend de nouveaux mots en hindi, nous fait partager les coutumes locales... Très sympa encore.
On visite les grottes jaïnes ; honnétement, on n'en peux plus des grottes ! On en a vu 40 en 2 jours, on sature ! On rentre donc vers le temple Kalaisha au centre du site, tout à coup désert... Mais que ce passe-t-il ? Un flic nous voit et nous ordonne de décamper ; le site a fermé 40 minutes plus tôt, ils ne nous avaient pas vu !!! Le président Tchèque est en visite et tous les touristes ont été priés de déguerpir... Tout le monde n'a pas apprécié... Nous, on a eu le temps de finir. Hi hi ! Le seul problème, c'est que la route a aussi été bloquée pour le convoi présidentiel de 15 voitures Ambassador blanches ; alors les bus n'arrivaient pas et ne repartaient pas. On a attendu un peu avant qu'un espèce de taxi géant bondé s'arrête devant nous, avec un gars hurlant "Au'angbad, Au'angbad..." On est plutôt bien installé, même si on est 4 à l'avant.
On se balade un tout petit peu à Aurangabad, qui n'a pas grand intérêt ; et on finit dans un ciné parce qu'on est vraiment trop crevé. A 21h, on a RDV pour prendre le bus couchette pour le retour, qui s'avèrera être plutôt confortable, malgré ce qu'on nous en avait dit. Arrivée encore très matinale ; je suis vers 8h chez moi. Petit déjeuner et au lit ! Le soir, on va au Festival de Jazz de Bandra, où Jean-Jacques Milteau, son groupe et son harmonica sont en représentation. Suivi d'un petit resto sympa. Un autre WE bien rempli !

2 commentaires:

Caro P. a dit…

NB : le temple est hindou, définitivement hindou ; pas bouddhiste, j'ai craqué sur mes commentaires de photos !

Creess Cross a dit…

d'ailleurs, on allait te le dire...
bien sympa ce petit recit... J'adore la collection maillot "Summer India 2006" ;)