mercredi 18 janvier 2006

Bombay, Mumbai, Bombay, Mumbai...

Puisque je la quitte dans moins de trois jours, il est temps de faire le point sur tout ce qu’on peut détester dans cette ville qu’on ne peut pourtant qu’adorer :




- Cette odeur de merde qui enrobe la ville. Après tout, près de 8 millions de personnes vivant dans les nombreux bidonvilles de Bombay et de ses banlieues n’ont pas de chiotes !

- Cette odeur d’eau croupie quand on passe le pont de Mahim Junction avant la station du très chic quartier de Bandra.

- Cette station de Bandra justement. Le meilleur endroit pour se faire pincer un sein à l’arrachée dans un rickshaw en marche. Le meilleur endroit pour s’énerver contre une dizaine de mecs qui vous tournent autour en vous matant et en se chuchotant à l’oreille… Le meilleur endroit pour tous les haïr !

- Le regard que les hommes portent sur vous en général et cette impression d’avoir une pancarte sur le front : « je suis blanche, donc je suis une salope ! » ou bien « je suis une femme, je suis inutile ; parle plutôt au mec qui m’accompagne, lui comprendra ! ».

- Ces mains au cul qu’on se prend régulièrement…

- Le fait de ne pas pouvoir porter les fringues que l’on veut et d’avoir l’impression d’être indécente avec une jupe en dessous du genou !

- Un train Virar Fast aux heures de pointes, quand il est difficile de monter à Churchgate et pratiquement impossible de descendre à la station désirée si on ne s’y est pas préparée 10 minutes à l’avance !

- La transpiration de vos compagnes de voyage dans ce même train. Le parfum écoeurant du jasmin accroché à leurs cheveux huilés qui vous arrivent sous le nez. La promiscuité, l’odeur, la chaleur… La surpopulation de cette ville en général !

- Ces taxis qui essayent de vous paumer dans cette ville tentaculaire, pour toujours vous faire payer plus.

- Ces taxis qui ne veulent pas vous rendre la monnaie, ni vous montrer la carte des tarifs.

- Ces taxis qui ne veulent pas vous prendre pour les trop courtes distances. Distances qui restent toutefois trop longues à pieds…

- Le bruit des klaxons incessants. Parce qu’ici on utilise un klaxon comme d’autres utilisent un rétroviseur…

- Et le bruit en général. Les indiens aiment le bruit et le font savoir. Ils aiment la fête, les pétards, la musique très fort, très tard... Ils ont des excuses, il y a toujours un dieu à fêter, un mariage à célébrer...

- Les heures de bouchons qui congestionnent tout le Sud de la ville aux heures de pointes. Les heures qu’on perd à se déplacer dans cette ville.

- Le mois de juin, prêt à éclater en pluie de mousson. Lorsque la température monte, monte, monte et n’en finit pas de monter. Quand il fait tellement humide et chaud, qu’on a l’impression d’avoir couru un 100m à la sortie de la douche… Quand ça vous pèse sur tout le système, quand vous n’attendez plus qu’une chose : la mousson !

- La mousson et sa grisaille déprimante. La ville couverte de boue. Les chaussures qu’on bousille et les parapluies qu’on oublie. Cette pluie qui vous trempe jusqu’aux os en seulement 100m…Quand vous n’attendez qu’une chose : sa fin !

- Les vendeurs de Colaba qui vous prennent pour une touriste. « Yesssssss , Ma’am ? », d’un grand geste du bras « No charge for looking, Ma’am ».

- Ces mendiants lépreux aux plaies purulentes qui vous attrapent par le bras.

- Ces enfants drogués en crise de manque, qui deviennent violents et qui vous font peur malgré leur 15 ans et 40 kg de moins que vous.

- Ces mendiants de Colaba qui vous demandent un chapati* (j’ai toujours un chapati sur moi justement !) - *chapati = pain traditionnel indien.

Et malgré tout ça et peut-être aussi à cause de tout ça, j'aime vraiment cette ville. Je ne vous ferai pas la liste de tout ce que j'aime ici, ce serait trop long...

6 commentaires:

benny a dit…

Heuresement que tu ne bosses pas pour une agence de voyage !!! ;-)

Marie a dit…

Hey,
Profitez-en bien toute les deux, de cette aventure merveilleuse...peut-etre l'occasion de tomber amoureuse d'autre endroits que Bombay ;-)
Eh oui, car c'est une declaration d'amour que tu as ecrite.
Bon voyage !!!!

Benji a dit…

Si un jour tu passes dans mon village parisien, tu viendras me raconter tout ce que tu as aimé ?

Creess Cross a dit…

Bon voyage ;)
tu nous raconteras qd meme...

adith a dit…

Alors ce voyage? Profitez en bien et ramenez nous plein de photos (et des dessins!!!)
adith

Flo a dit…

la suite! la suite! on veut des photos!! et nico veut un echantillon de l'alcool local....!!!