vendredi 19 août 2005

Voila pourquoi j'aime l'Inde

Le soir, pour rentrer du boulot, je commence par prendre un bus jusqu'a la gare d'Andheri, puis un train rapide jusqu'a Bombay central ou je prend un bus pour Mazgaon. Quand il est plus de 23h et que je suis alors la seule represenante de la gente feminine encore deheors, je me resigne a prendre un taxi pour rejoindre mon antre (25Rs ou lieu de 4...).
Mardi, j'attendais le bus 48 ou 126 qui passe habituellement tous les quarts d'heure quand une fille me demande si je vais a Mazgaon... J'ai pris l'habitude de me faire interpeller ; la plupart du temps c'est pour me demander d'ou je viens (aujourd'hui Ecosse, le plus souvent Russie ou USA... Ils ne m'ont pas encore trouvee francaise...). Bref elle attend le bus depuis 3/4 d'heure qui n'a pas l'air de vouloir faire son apparition. Elle me propose de partager un taxi... Un vieil homme nous entend, je le reconnais, il prend le meme bus que moi, je l'avais deja remarque du fait de ses yeux bleus, peut-etre dus a son grand age...? Ce soir-la, je n'ai pas eu a attendre le bus et g papote avec 2 personnes sympas... C'est ca l'Inde. Certains diront que c'est par souci d'economie... Pourtant, je ne suis pas sure qu'un jour en France des gens soient prets a partager leur taxi avec de parfaits inconnus, meme par souci d'economie.
Hier soir, ils etaient la a attendre tous les 2 a l'arret de bus, on a pas eu besoin de se le demander, on a pris un taxi ensemble. Le petit papie nous a bien fait rire... Je ne sais pas de quoi il parlait (la voiture, le feu, le virage... c'est tout ce que je captais, c'etait en Hindi), mais on a quand meme bien rigole!
Ce matin, il y avait deux ecolieres en uniforme a mon arret de bus, un taxi s'est arrete, une ecoliere avec le meme uniforme leur a propose de monter. Ca m'a fait sourire. Puis une fois a Andheri, en cherchant un rickshaw pour aller de la gare au bureau, j'ai croise le regard d'une fille que je croyais avoir deja vu chez Philips. Effectivement pas besoin de confirmation, elle m'a reconnue, je monte a l'arrache dans le rick... On fait connaissance, on papote. Aujourd'hui, j'aime l'Inde et ses habitants et leur solidarite. J'ai beau raler sur Bombay, sa salete, ses fous de mumbaikars, ses bruits, ses trains bondes ; c'est quand meme une ville surprenante.

3 commentaires:

fabienlitterarthur a dit…

Je confirme qu'on partagerait pas aussi facilement un taxi, même par souci d'économie. :)

Creess Cross a dit…

chris plutot emue a l'impression de lire les nouvelles aventures d'un roman... j'adore...

denis a dit…

"j'adore" j'ai deja entendu ca qq part !!!